Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 21:45

La première travée du choeur date de la seconde moitié du 12e siècle (le clocher devait se trouver primitivement au-dessus de cette travée) et la deuxième travée a été réedifiée en 1750 par le marquis de Pimodan et bénie le dimanche 6 septembre 1750 par N.-F. Gayat, premier curé de Montreuil, échevin du doyenné de Dame-Marie).
La nef a été reconstruite en 1753 : la première pierre a été posée et bénie le 28 août 1753 par le curé Gayat, la 2e pierre du côté nord par Nicolas Plique.

L'édifice est à plan allongé ; la façade occidentale et le choeur sont en pierre de taille et le reste est en moellons ; l'intérieur est enduit ; nef à trois vaisseaux à quatre travées lambrissés ; choeur à deux travées : la première est voûtée en en berceau brisé et la seconde à cinq pans est voûtée d'une voûte de type complexe ; le choeur et la nef sont couverts de toits à longs pans en tuile mécanique, excepté la partie est du choeur en tuile plate ; le clocher-porche est couvert d'un toit en pavillon en ardoise. (lien )

 

1

 

2

 

3

 

4

 

5

 

6

 

7

 

8

 

9

 

10

 

11

 


Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 22:28

La statue de la Vierge Noire fut élevée il y a plus de cent ans, suite à l'interdiction de toute procession religieuse à Ligny en Barrois. Cette oeuvre monumentale (2,50 mètres de hauteur), coulée en fonte d'art dans les ateliers Salins (à voir ici) à Ecurey (Meuse), fut réalisée grâce à une souscription à laquelle participèrent les habitants de Nançois et des communes environnantes.
Pendant plusieurs décennies, le site de la Vierge Noire fut alors un lieu de pélerinage annuel.

nancois-sur-ornain 5445

 

nancois-sur-ornain 2597

 

nancois-sur-ornain 2602Le belvédère de la Vierge Noire est un site naturel préservé pour la richesse et la diversité des espèces floristiques et faunistiques. Ce coteau calcaire, couvert d'une végétation rase, fut pâturé jusqu'au début du XXème siècle. Plus d'une centaine de plantes composent le tapis végétal riches en fleurs remarquables comme le Lin français et diverses orchidées.

Il est parfois possible de voir la Mante Religieuse et la Cigale des Montagnes également présentes sur le site.
Afin de préserver ce milieu fragile, le belvédère de la Vierge Noire est classé
 ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique)  depuis le 30 décembre 1998.

nancois-sur-ornain 5443


Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 20:32

 

 

On le dit chapardeur...

Pourtant, le renard roux est un prédateur efficace qui n'a nul besoin de voler pour se nourrir. Ce petit canidé très intelligent n'a pas son pareil pour éliminer les petits rongeurs nuisibles de nos contrées. Le renard est de plus rapide et agile, et dispose d'un odorat, d'une ouïe bien développés. Sa vue est un peu moins performante. Les agriculteurs et les cultivateurs lui doivent parfois une fière chandelle : il se nourrit de campagnols, rats, souris, mulots, lapins, insectes, vers de terre, chenilles, lézards, grenouilles, petits oiseaux, fruits sauvages, tout passe sous ses crocs acérés

Sa technique : en solitaire, il poursuit ses proies qu'il répère gràce à son ouïe très fine - il peut entendre un ver de terre ramper sur le sol - et bondit sur elles.

 

animaux 2584-1

 

animaux 2585-1


animaux 2586-1

 

animaux 2587-1

 

animaux 2588-1

 

animaux 2589-1

 

animaux 2594-1Si pendant longtemps le renard a été intensivement pourchassé pour sa fourrure et son activité de pilleur de poulaillers, il l'est aujourd'hui également la cible toute désignée des sociétés de chasse qui lui reprochent son activité de prédation vis à vis du petit gibier.

 

En captivité le renard peut vivre de 10 à 14 ans, mais son espérance de vie n'excède pas beaucoup les deux-trois ans en milieu naturel. En France, la mortalité est principalement dûe aux accidents de la route. La forte densité du réseau routier affecte principalement les jeunes et les individus itinérants.

Le renard est connu comme étant l'un des vecteurs majeurs naturels de la rage.

Deux conceptions différentes ont été mises en oeuvre afin de lutter contre l'expansion de la maladie sur le territoire français : la limitation des populations de renards par battues et la vaccination. Seule la seconde méthode a fait preuve d'efficacité, au point de rendre le territoire national pratiquement vierge de cette pathologie.

Partager cet article
Repost0
8 mai 2011 7 08 /05 /mai /2011 11:52

Les 18 et 19 juin 2011 se déroulera sur la Base aérienne 113 "Commandant Antoine de Saint-Exupéry" un meeting aérien exceptionnel organisé par et au profit de la Fondation des Oeuvres Sociales de l'Air (FOSA).

Plus de 50 000 visiteurs sont attendus sur deux jours pour cette grande fête de l’aéronautique qui coïncidera avec les 60 ans de la Base aérienne 113 et les 30 000 heures de vol du Rafale au sein d’unités opérationnelles de l’Armée de l’air.

Un plateau aérien d’exception sera présenté au public. Un spectacle ininterrompu de 10h00 à 18h00 comportera des démonstrations en vol d’avions anciens, d’hélicoptères, d’avions de combat et de transport de dernière génération, en service dans les armées française et étrangères, ainsi que des patrouilles aériennes nationales et privées, dont la Patrouille de France.

Au sol, de nombreux appareils militaires et civils seront exposés. Des exposants divers (associations, produits régionaux, commerçants) et des attractions complèteront cette grande fête placée sous le signe de l’émotion, du rêve et du prestige.

(lien vers la page officielle du Meeting)

 

 

Meeting-Saint-Dizier-2011.jpg

En attendant, voici pour vous donner envie de venir en juin quelques photos prises en 2003, lors de l'arrivée officielle du Rafale sur la BA 113 :

13

 

16

 

19

 

DSCF6668

 

DSCF6669

 

DSCF6670

 

DSCF6677

 

DSCF6678

 

DSCF6679

 

DSCF6680

 

DSCF6707

 

DSCF6711

 

DSCF6716

 

DSCF6726

 

 

DSCF6731

 

DSCF6737

 

Partager cet article
Repost0
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 21:39

mise à jour du 6 mai (J+14) : ils sont toujours là, très vivaces, pas sauvages du tout, une belle petite famille....

 

mise à jour du 8 mai (J+16) : eh bien voilà, il n'y a plus personne dans le nid, les bébés encore là  hier soir se sont envolés, sans doute ce matin, en laissant hélas un petit mort dans le nid..

 

animaux 5418

 

animaux 5427

 

 

Partager cet article
Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 20:34

Nés le 22 avril (voir leurs premiers jours ici), les bébés ont maintenant 11 jours, et commencent à être bien emplumés ; leurs yeux sont bien ouverts, ils ne vont plus trop tarder à quitter le nid. Je ne peux en compter que 5 aujourd'hui, je n'arrive pas à voir si d'autres sont cachés au fond du nid, à moins qu'ils n'aient pas survécu...

 

animaux 5313

 

animaux 5322

 

mise à jour du 4 mai (J+12) : aujourd'hui je réussis à en compter 7, et vous ?

 

animaux 5355

Partager cet article
Repost0
2 mai 2011 1 02 /05 /mai /2011 20:32

L'église Saint-Martin de Vertus, dont l’origine est probablement mérovingienne, était le siège d’une communauté de chanoines réguliers aux 11ème et 12ème siècles. De nombreux incendies éprouvèrent le bâtiment en 1167, 1230 et 1380.

 

Cette église possède la particularité d’être bâtie sur pilotis. En effet, elle est construite au-dessus d’une source qui alimente la pièce d’eau, appelée "Puits Saint-Martin" , que l’on voit derrière l’abside.

 

Vertus 5251

 

Vertus 5243

 

Vertus 5254

Elle a subi de nombreuses transformations au cours des siècles pour être finalement restaurée à la suite de l’incendie de 1940. Au portail principal, on remarque une “Charité de Saint Martin” , aujourd’hui, bien usée, sculptée en demi-relief : “Saint Martin partageant son manteau avec les pauvres”. Les quatre faces de la tour sont identiques, ajourées de deux fenêtres composées chacune de baies géminées.

 

A l’intérieur, la tour et le chœur ont gardé “leurs belles voûtes d’ogive du 12ème siècle”. La nef voit ses murs aérés par des arcades romanes (11ème siècle ) ; une seule a gardé son plein-cintre, orné de deux demi-colonnes aux chapiteaux variés.

 

Vertus 5255

Les deux bras du transept (12ème siècle) donnent accès à deux chapelles demi-circulaires, voûtées en cul de four. L’une est dédiée à la Vierge Marie, et l’autre à Saint Vincent, le patron des vignerons. On peut admirer, à la croisée du transept, à droite, un Christ de Pitié (15ème siècle) et une Piéta (16ème siècle) ;

 

Vertus 5258à gauche, une statue de la Sainte Vierge (18ème siècle) qui provient, dit-on, de l’abbaye d’Argensolles ; au transept sud, un Christ aux liens du 16ème siècle dans l’embrasure de la porte qui donnait accès aux dortoir des moines de l’abbaye.

 

Vertus 5262

Dans la chapelle Saint Vincent, ont peut voir également, une statue de Saint Jean Baptiste et une de Sainte Catherine (16ème siècle). Aux fonts baptismaux, se trouve une autre très belle statue en pierre de Saint Jean Baptiste provenant sans doute de l’église du château.

 

Vertus 5256La présence des orgues à Vertus remonte au 15ème siècle puisqu’en 1458, l’Abbé du Reclus estvenu refaire l’orgue de l’Abbatiale Notre-Dame. De même, l’abbaye St-Sauveur possédait un petit instrument qui fut vendu à la Paroisse St-Martin en mars 1791 avant d’être installé, en 1792, dans l’église de Vraux où il se trouve toujours. C’est le 29 octobre 1791 que le marché du grand orgue fut passé avec le facteur d’orgues châlonnais René Cochu. Il possédait encore en 1895, 14 jeux et sa dernière restauration remonte à 1936. En juin 1940, il disparaissait dans l’incendie de l’église.

Aujourd’hui l ’histoire se renouvelle puisque dès 1988 est acquis un orgue positif du facteur d’orgues Koening.

 

Vertus 5263L’idée de pouvoir reconstruire le patrimoine vertusien par la création d’un grand orgue fait son chemin. De paroissial, le projet devient municipal et l’association des Amis de L’Orgue est créée en 1989. Eric Brottier en est le maître d’œuvre. Dès 1991, un jury présidé par Michel Chapuis retient le facteur d’orgues Bernard AUBERTIN. L’orgue de Vertus dispose, aujourd’hui, de 2 claviers, d’un pédalier et de 32 jeux. Il est le premier instrument de Champagne adapté à l’exécution de la littérature pour orgue baroque allemand. Il est inauguré le 16 octobre 1996, en présence de Monseigneur Lucien Bardonne, Evêque de Châlons en Champagne et de Monsieur Philippe Douste-Blazy, Ministre de la Culture. (lien)

 

Vertus 5280

 

Les cryptes sont certainement les parties les plus intéressantes à voir dans l’église et les mieux conservées. Les trois cryptes de Vertus sont uniques en Champagne. Elles ont été construites tout simplement pour compenser la différence de niveau du sol qui va en déclivité depuis le grand portail jusqu’à la source qui est au chevet de l’église.

 

La crypte centrale a été restaurée à la fin du 19ème siècle. Mais beaucoup d’éléments anciens ont été heureusement conservés : chapiteaux, base des piliers et colonnes cannelées ...Admirez, en descendant la très belle perspective formée par la succession d'arcs romans.


Vertus 5266

Dans la crypte centrale, on peut voir un sarcophage trouvé sous les fondations du clocher, et quelques pierres funéraires rappelant la mémoire des curés de Vertus. (diocèse de Chalons en Champagne)

 

Vertus 5269

 

Vertus 5275

 

Vertus 5274

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 22:28

LES CLOCHETTES DU BONHEUR

Alors que le muguet a été importé du Japon sur les terres européennes au Moyen Âge, il a depuis toujours symbolisé le printemps, cette douce période durant laquelle on peut observer le renouveau de la nature et la naissance des premières fleurs. Mais la coutume d’offrir un brin de muguet le 1er Mai remonte à la Renaissance. A cette époque, on raconte que le roi Charles IX avait reçu un petit bouquet de ces petites clochettes blanches en guise de porte bonheur.
Adorant cette fleur, il décida d’en distribuer, chaque année, à toutes les dames de sa cour. Une tradition qui s’est perpétuée et qui s’est, petit à petit, ancrée dans les coutumes françaises.

 

photo-muguet-05

 

UN BRIN SYMBOLIQUE

Aujourd’hui, on associe également le brin de muguet à la fête du Travail, célébrée chaque année le 1er mai. Ses clochettes sont devenues de véritables mascottes, symboles de la liberté. Mais pour retrouver les origines de cette association, il faut se pencher sur l’histoire américaine. C’est en 1886 que tout commence, avec l’organisation d’une grande manifestation réunissant plus de 400 000 travailleurs. A Chicago, une horde d’ouvriers en colère réclame une nouvelle considération et un réajustement de leur temps de travail à 8 heures par jour. Des émeutes éclatent et les affrontements avec les forces de police s’enchaînent. Le 3 mai, une manifestation fait 7 morts, touchant les grévistes et les policiers…

La date du 1er mai comme jour de la fête du travail et des travailleurs fut adoptée en 1889, au congrès de la fondation de la IIe Internationale à Paris. Cette date fut choisie en mémoire des morts de la manifestation de Chicago.

A Paris lors d'une manifestation en 1890, les manifestants défilèrent en portant à la boutonnière un triangle rouge symbolisant leurs revendications, à savoir la division idéale de la journée en trois-huit : travail - sommeil - loisirs.

Ce triangle fut remplacé par la fleur d'églantine puis par le muguet cravaté de rouge. C'est depuis ce jour que fête du travail et muguet furent associés.

Ce n'est que vers 1907, puis en 1936 (date où l'on retrouve les premières ventes de muguet à l'occasion du 1er mai) que le muguet est associé à la fête du travail.

La chanson "il est revenu le temps du muguet ..." est, elle aussi, associée à ce jour.

Ecoutez-là , interprétée ici par Francis Lemarque :


 

 

Partager cet article
Repost0
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 21:07

L’aéro-club de Saint-Dizier Robinson organise le samedi 30 avril 2011 son rassemblement d’avions anciens qui réunit, pour la quatrième année consécutive, des passionnés qui viendront pour la plupart de Champagne et de Lorraine.

Les avions participants arriveront le samedi matin et partiront, pour la plupart, le dimanche. Il sera donc possible de voir les avions et de faire des baptêmes le dimanche aussi.

 

Vieux-coucous 4959 Vieux-coucous 4967
  Vieux-coucous 4968   Vieux-coucous 4970
  Vieux-coucous 4979   Vieux-coucous 5008
  Vieux-coucous 5009   Vieux-coucous 5029
  Vieux-coucous 5028   Vieux-coucous 5049
  Vieux-coucous 5064   Vieux-coucous 5071
  Vieux-coucous 5074   Vieux-coucous 5100
  Vieux-coucous 5076   Vieux-coucous 5163
  Vieux-coucous 5100   Vieux-coucous 5111
  Vieux-coucous 5118   Vieux-coucous 5147
  Vieux-coucous 5153   Vieux-coucous 5157
  Vieux-coucous 5165  
Vieux-coucous 5188
  Vieux-coucous 5171   Vieux-coucous 5179
  Vieux-coucous 5183   Vieux-coucous 5186
  Vieux-coucous 5192   Vieux-coucous 5195
  Vieux-coucous 5197   Vieux-coucous 5199
  Vieux-coucous 5201   Vieux-coucous 5203
  Vieux-coucous 5205   Vieux-coucous 5221
  Vieux-coucous 5211   Vieux-coucous 5212
  Vieux-coucous 5207   Vieux-coucous 5216

 

Partager cet article
Repost0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 16:59

En dehors de la visite des Hospices qui m'a ravie aussi, j'ai trouvé la vieille ville de Beaune très agréable à arpenter, les rues sont animées jusqu'au soir (il faut dire que le temps estival était sans doute pour beaucoup dans cette impression de douceur de vivre..), les produits régionaux très variés - de la moutarde au pain d'épice, en passant par les vins, les fromages, le cassis - sont parfaitement mis en valeur dans des boutiques parfois toutes petites mais décorées avec beaucoup de goût, et les terrasses sont accueillantes.

Bref une ville que je vous conseille : si vous souhaitez passer deux-trois jours en Bourgogne, elle vous fera un excellent point d'attache !

 

~~~~~~

 

"A l’origine, c’est un simple fortin romain qui reçoit le nom de Belen, en hommage à ce dieu solaire du panthéon gaulois.
Au cours de ses 2000 ans d’existence, Beaune devient capitale éphémère des Ducs de Bourgogne, puis un centre actif du commerce des draps et des vins. Elle ne cesse de fortifier ses remparts, de modeler une ville au caractère défensif doté d’un puissant château pour préserver ses intérêts et ses habitants.
Sous le règle des Ducs de Valois, l’un des plus beaux " Hôtel Dieu " et ses toits multicolores, illustrent à Beaune la splendeur de la charité.
A la mort du dernier des Grands Ducs d’Occident, Beaune, un temps rebelle, revient avec la Bourgogne dans le giron royal et ne le quittera plus.
Au milieu des vicissitudes du temps, la cité participe à l’histoire de France et résiste à la peste, à la famine, aux bandes d’ " écorcheurs " des armées démobilisées de la guerre de 100 ans, aux grands incendies, aux ligueurs opposés à Henry IV, aux loups et même à une brève incursion du bandit au grand cœur, Mandrin.
Enfin, c’est au siècle des Lumières que Beaune s’installe définitivement dans son rôle de centre de négoce des Vins fins de Bourgogne.
Dans une Bourgogne apaisée, quelques Beaunois célèbres marqueront leur siècle tels, Gaspard Monge, initiateur de la géométrie descriptive et promoteur de la création de l’Ecole Normale, ainsi que Félix Ziem au 19ème siècle, lequel s’illustre comme " le peintre de la lumière " et un coloriste éclatant, en préfigurant l’Ecole impressionniste.
Et c’est Etienne Jules Marey qui, en mettant au point en 1882 un fusil photographique, annonce déjà un 20ème siècle cinématographique et moderne.
Aujourd’hui, et à l’aube du troisième millénaire, Beaune, arrondie dans ses remparts, présente un visage harmonieux et plein de charme où se mêlent les colombages moyenâgeux, la douceur de l’architecture romane, les lucarnes hérissées de girouettes, les toits de l’Hôtel Dieu où courent une dentelle de plomb ainsi que de ravissants hôtels particuliers.
Les Bastions et les tours ne défendent plus qu’une paisible armée de nectars de Beaune et de la côte vineuse, les fossés et les douves sont devenus square et jardins abritant depuis plus d’un siècle des essences étonnantes et parfois exotiques". (lien)

 

Beaune 3823  Beaune 3826
 Beaune 3832  Beaune 3844
 Beaune 3841  Beaune 3873
 Beaune 3869  Beaune 3851
 Beaune 3854
 Beaune 3867
 Beaune 3879  Beaune 3885
 Beaune 3894  Beaune 3895
 Beaune 3900  Beaune 3903
 Beaune 3905  Beaune 3912
 Beaune 3914  Beaune 3917
 Beaune 3922  Beaune 3923
 Beaune 3927  Beaune 3936
 Beaune 4215  Beaune 4252
 Beaune 4243  Beaune 4255
 Beaune 3907  Beaune 4259

 

 

Partager cet article
Repost0

  • : De moi à vous
  • : Photographe amateur et sans prétention, je tiens à partager avec vous les clichés que je prends au gré de mes envies, près de chez moi à Saint-Dizier, en Haute-Marne, ou parfois un peu plus loin, en France ou à l'étranger. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! Une précision : toutes les photos (sauf mention contraire) sont de moi, mais les commentaires sont parfois issus de sites existants ; dans ce cas je joins le lien nécessaire pour y accéder et y trouver encore plus d'infos...
  • Contact

Il est exactement ...

** MES PHOTOS NE SONT PAS LIBRES DE DROIT **
si vous souhaitez les reproduire ou les utiliser
merci de me le demander gentiment par mail :


brigitte.rebollar@wanadoo.fr

Une Petite Astuce : Clic Gauchepour Agrandir Les Photos