Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 octobre 2011 7 02 /10 /octobre /2011 20:28

Aujourd'hui a eu lieu aux Fonderies de Dommartin la coulée à l'ancienne de l'année 2011 ; on a vraiment l'impression d'avoir changé d’époque !  après avoir préparé depuis le matin les moules à la main, c'est à dire après avoir creusé la forme, les mouleurs rajoutent par dessus du sable silico-argileux qui gardera l’empreinte du modèle. Une fois la fonte à bonne température, environ 1500°, dans le cubilot, elle est versée dans des récipients d'où elle est ensuite versée dans le moule par une "cheminée" qui en permet la bonne répartition dans les creux qui apparaitront ensuite en relief sur l'objet démoulé ;
Pour les spectateurs présents, c’est souvent la découverte d'un ancien métier autrefois fort pratiqué dans la vallée de la Blaise ; commentée par Madame Elisabeth Robert-Dehaut, présidente de l’Asso­cia­tion pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine métallurgique haut-marnais, cette démonstration était très intéressante..

Pour plus de renseignements sur l'association et l'histoire de la fonte d'art à Dommartin, suivre ce lien

 

 

 

FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0888 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0881
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0643 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0651
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0691 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0694
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0697 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0698
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0699 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0700
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0712 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0714
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0715 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0719
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0737 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0742
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0748 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0753
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0759
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0765
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0780 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0785
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0795 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0802
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0817 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0827
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0838 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0840
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0845 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0847
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0680 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0685
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0689 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0724
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0864 FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0872
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0883
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0889

FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0884
FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0875

 

FONDERIE-DOMMARTIN---COULEE-2011 0857

Repost 0
3 avril 2011 7 03 /04 /avril /2011 16:09

La Malterie a été construite en 1891 pour produire une partie du malt nécessaire à la fabrication de la bière de la brasserie voisine du Fort-Carré, elle-même construite en 1796 ; sa production était de 20 000 sacs de malt par an ; elle était, fait remarquable pour l'époque, éclairée à l'électricité.

Ce site a été détruit à la fin de l'année 2003, la girouette a été conservée, elle est actuellement stockée aux ateliers municipaux après avoir été remise en état, en attendant de la voir réinstallée quelque part dans la ville ; on a entendu dire à un moment qu'elle siègerait au Ciné-Quai, sur l'ancien site Miko dont la société avait racheté les batiments de la brasserie.On retrouvait d'ailleurs sur un des murs de chez Miko l'emblème de la brasserie, le truculent François 1er tirant sa bière d'un énorme fût au soir de la bataille de 1544, reproduction de l'affiche du célèbre dessinateur Cappiello.

En suivant ce lien, vous partagerez la passion d'un collectionneur pour tout ce qui concerne l'ancienne activité de la Malterie de Saint-Dizier : objets, affiches, sous-bocks, factures, menus, éventails, et bien d'autres choses encore  ...

 


 

Malterie1

Malterie2

Malterie3

Malterie4

Malterie5

Malterie6

Malterie7

Malterie8

Malterie9

Malterie10

Malterie11

Malterie12

Malterie13

Malterie14

Malterie15

Malterie16

Malterie17

Malterie18

Malterie19

Malterie20

DSCF0001-copie-1.JPG


Repost 0
17 octobre 2010 7 17 /10 /octobre /2010 10:32

Á l'origine, c'est un bac qui effectuait la traversée de la Charente au niveau de Rochefort. Mais l'augmentation du trafic maritime et terrestre a rendu ce système obsolète. C'est le système du transbordeur qui est choisi pour le remplacer. Sa construction débute en 1898 et se termine en 1900.

Ferdinand Arnodin, ingénieur spécialisé dans les ouvrages métalliques, est chargé des travaux du pont du Martrou. En 1887, il dépose un brevet de construction élaboré pour les transbordeurs et dont il va se servir pour celui de Rochefort :
Un tablier constitué de poutres métalliques en treillis est placé très en hauteur afin de laisser assez d'espace à tous les types de navires empruntant le fleuve. Il est suspendu sur des pylônes installés de chaque côtés de la Charente. Des câbles de retenue relient le tablier à des massifs d'ancrage placés en arrière des pylônes. Un chariot placé sur des rails du tablier permet de déplacer une nacelle située en dessous et qui effectue des allers-retours.
Le pont atteint d'impressionnantes dimensions, cinquante mètres de haut et cent trente neuf de long.
Fini en 1900, le pont du Martrou va fonctionner jusqu'en 1967 avant d'être remplacé par un pont à travée levante, lui-même relayé par l'actuel viaduc.
Le transbordeur ne sera pas détruit pour autant. Il est aujourd'hui le dernier de France. En effet, ceux de Nantes, Bordeaux, Marseille, Rouen et Brest ont tous été détruits.
Conscient de son importance culturelle, le Ministère de la culture décide de le classer monument historique en avril 1976.

 

Pont transbordeur (11)

Pont transbordeur (2)

Pont transbordeur

Pont transbordeur (5)

Pont transbordeur (6)

Pont transbordeur (7)

 

Repost 0
19 septembre 2010 7 19 /09 /septembre /2010 21:12

Le "Paradis" de Sommevoire rassemble une collection unique de modèles en plâtre issus de l'usine de fonte d'art de Sommevoire (aujourd'hui G.H.M). Le nom de "Paradis" était employé par les ouvriers au 19ème siècle en raison du grand nombre de statues de Saints. Les modèles nous rappellent que partout dans le monde on trouve des statues, des fontaines, des bustes issus des fonderies d'art de Haute-Marne. L'ensemble de la collection était abandonné et promis à la destruction, mais en 1988 l'association des Compagnons de Saint Pierre et la municipalité de Sommevoire sauvent ce témoignage unique du patrimoine artistique haut-marnais. Le "musée" de Sommevoire présente plus de 600 modèles dans cette ancienne grange.

 

clic sur les photos pour les agrandir

Paradis-de-Sommevoire 6844 Paradis-de-Sommevoire 6852
Paradis-de-Sommevoire 6854 Paradis-de-Sommevoire 6859
Paradis-de-Sommevoire 6863 Paradis-de-Sommevoire 6866
Paradis-de-Sommevoire 6867 Paradis-de-Sommevoire 6879
Paradis-de-Sommevoire 6883 Paradis-de-Sommevoire 6888
Paradis-de-Sommevoire 6890 Paradis-de-Sommevoire 6892
Paradis-de-Sommevoire 6901 Paradis-de-Sommevoire 6902
Paradis-de-Sommevoire 6913

Paradis-de-Sommevoire 6910

 pour en savoir plus :
"Les Compagnons de Saint-Pierre"


Repost 0
12 juillet 2010 1 12 /07 /juillet /2010 10:43

L'histoire connue d'Ecurey sur Saulx remonte à 1144, date à laquelle une abbaye cistercienne a été fondée en ce lieu.

Une forge y a été installée en 1188, remplacée par des hauts-fourneaux en 1529 ; la région est en effet riche en minerai de fer (matière première), en forêt (combustible) et en rivières (force motrice de l'eau).

A la révolution, les religieux quittent l'abbaye et les frères Vivaux, qui rachètent le site, y installent d'abord une exploitation agricole, puis ensuite, en 1842, un haut-fourneau et son équipement.

La fonderie est rachetée par la famille Salin, qui la développe au début du XXème siècle comme une véritable cité ouvrière, dotée de logements pour les ouvriers, d'une école et d'une chapelle ; elle se spécialise alors vers la fabrication de la fonte d'art (bustes, portraits, monuments, statuaire religieuse..) et de la fonte d'ornement (grilles, balcons...).

La production est transférée à Dammarie sur Saulx en 1985, et le site d'Ecurey cesse toute activité en 1987.

 

- Toutes les photos peuvent être agrandies en cliquant dessus -

Ecurey - fonderies Salinla halle de fonderie

Ecurey - fonderies Salin (11)l'atelier de modelage

Ecurey - fonderies Salin (112)le vannage, l'eau alimentait la turbine
Ecurey - fonderies Salin (127)les logements ouvriers
Ecurey - fonderies Salin (156)l'école Ecurey - fonderies Salin (159)vue d'ensemble
Ecurey - fonderies Salin (6)autre vue de la halle de fonderie

Ecurey - fonderies Salin (44)

modèle utilisé pour illustrer les catalogues

Ecurey - fonderies Salin (61) Ecurey - fonderies Salin (65)magasin à modèles de fontes d'art

Ecurey - fonderies Salin (94)

entrée de l'atelier de modelage

Ecurey - fonderies Salin (66)

Ecurey - fonderies Salin (115)

le pigeonnier

Ecurey - fonderies Salin (129)

la chapelle

Ecurey - fonderies Salin (153)

vue sur le logis abbatial

Ecurey - fonderies Salin (9)la salle de la turbine

Ecurey - fonderies Salin (168)

le plancher de l'atelier de modelage, en rondins

d'acacia, pour éviter la casse des pièces de fonte

qui tomberaient sur le sol

Ecurey - fonderies Salin (142)escalier de la chapelle 

Ecurey - fonderies Salin (175) Ecurey - fonderies Salin (20)
Ecurey - fonderies Salin (27) Ecurey - fonderies Salin (30)
Ecurey - fonderies Salin (32) Ecurey - fonderies Salin (53)
Ecurey - fonderies Salin (169)
Ecurey - fonderies Salin (70)
Ecurey - fonderies Salin (87) Ecurey - fonderies Salin (89)
Ecurey - fonderies Salin (181)   si ce patrimoine vous intéresse, si vous voulez en savoir plus, je vous invite à cliquer sur ce lien, et surtout à profiter des dimanches de juillet-août pour participer aux animations et visites guidées organisées par l'association "Bradfer"
Repost 0

  • : De moi à vous
  • : Photographe amateur et sans prétention, je tiens à partager avec vous les clichés que je prends au gré de mes envies, près de chez moi à Saint-Dizier, en Haute-Marne, ou parfois un peu plus loin, en France ou à l'étranger. N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! Une précision : toutes les photos (sauf mention contraire) sont de moi, mais les commentaires sont parfois issus de sites existants ; dans ce cas je joins le lien nécessaire pour y accéder et y trouver encore plus d'infos...
  • Contact

Il est exactement ...

** MES PHOTOS NE SONT PAS LIBRES DE DROIT **
si vous souhaitez les reproduire ou les utiliser
merci de me le demander gentiment par mail :


brigitte.rebollar@wanadoo.fr

Une Petite Astuce : Clic Gauchepour Agrandir Les Photos